TÉMOIGNAGE DE MME ISABELLE SERRAND,
DIRECTRICE GÉNÉRALE

“Nous avons gagné en productivité. Le chiffre d'affaire a été multiplié par 3 depuis 2005“

SERRAND RECYCLAGE

L’entreprise Serrand Recyclage a été fondée en 1965 par Albert Serrand, puis reprise par son fils Camille et son épouse Isabelle en 1986.

Autrefois orientée sur la démolition automobile, la société s’est peu à peu diversifiée avec la collecte des déchets industriels. Elle compte une trentaine de collaborateurs, 2 sites d’exploitation, dans l’Ain et dans le Jura, pour un chiffre d’affaires de 7M€.

“Avec KERLOG, nous sommes passés au tout informatique“

UNE SOLUTION TOUT-EN-UN

La première rencontre entre KERLOG et Serrand Recyclage a eu lieu pendant le Salon Pollutec, en 2004 à Lyon. « KERLOG était le seul à avoir mis en place un logiciel métier. Je l’avais trouvé très intéressant », déclare Isabelle Serrand. « Au départ, nous n’avions pas l’idée d’utiliser un logiciel métier, mais c’est en voyant une démonstration sur le salon que le sujet nous a interpellé. »
Mme Serrand précise qu’avant, « tout se faisait manuellement : le livre de police, les chèques, les bons des chauffeurs, tout ce qui concernait les bennes était écrit sur un agenda… Et après, il fallait tout re-saisir. Nous voulions donc simplifier toutes ces tâches, gagner du temps, et pouvoir sortir des rapports en évitant de re-saisir les données, ce qui pouvait engendrer des erreurs. »

« Avant d’installer EcoREC, l’entreprise était équipée de logiciels classiques. Mais ils n’étaient pas reliés au pont bascule.
Par conséquent, lorsque nous sortions le ticket de pesée, il fallait ensuite saisir à nouveau les données dans le logiciel de
facturation, puis transférer en comptabilité. Désormais, le pont bascule est relié au logiciel. Donc, une fois la pesée effectuée, le bon est émis, et il est prêt à être facturé », résume la Directrice Générale de Serrand Recyclage.

LES MODULES SONT SIMPLES D'UTILISATION

Dans un premier temps, Isabelle Serrand a choisi EcoBennes et EcoPOL pour son entreprise. Depuis, Serrand Recyclage a étoffé sa gamme de modules pour gérer son activité. « Les modules que nous utilisons le plus au quotidien sont EcoBennes, EcoDEC, EcoDéchets, EcoFACT et EcoPOL. Nous sommes également équipés d’EcoGAR, EcoRH, EcoGRC et EcoContrat. EcoGAR nous sert notamment à gérer le contrôle et le suivi des camions, ainsi que la maintenance sur le site pour le respect des normes ISO », explique Mme Serrand. « Le logiciel est aussi performant sur le plan des VHU. Avant, il fallait remplir tous les CERFA soit à la main, soit en pdf. Aujourd’hui c’est le logiciel qui gère cette partie », poursuit la DG de Serrand Recyclage. « Enfin, nous sommes équipés de Libra Data, un outil de reporting important pour nous. »

ECOREC, UN PLUS POUR L'ENTREPRISE

Isabelle Serrand le reconnaît : « Nous avons gagné en productivité. Le chiffre d’affaires a été multiplié par 3 depuis 2005. Le logiciel nous a permis de gagner du temps et d’être en phase avec la réglementation. Les logiciels de KERLOG sont bien adaptés à notre métier, ne serait-ce qu’au niveau des registres. Nous pouvons par exemple sortir des rapports pour la DREAL. » Par ailleurs, le logiciel est un lien efficace entre les 2 sites d’exploitation de l’entreprise : « Ils sont interfacés, nous avons les données en temps réel d’un site à l’autre », remarque la Directrice Générale.

“Chez KERLOG, ils sont très réactifs“

Mme Serrand insiste : « Nous avons de très bonnes relations. Quand nous avons un petit souci, ils réagissent dans la journée. C’est très rapide. » Enfin, la Directrice Générale de l’entreprise a été séduite par le caractère évolutif d’EcoREC : « C’est un logiciel que nous pouvons faire évoluer à notre demande. Nous avons travaillé ensemble sur son développement. C’est un bon point, ce n’est pas un logiciel rigide. Les problématiques sont différentes d’un site à l’autre, mais les solutions apportées peuvent servir à tous. »

Fermer le menu