TÉMOIGNAGE DE MME JOCELYNE SCLAVO,
DIRECTRICE ADMINISTRATIF

“Le logiciel est évolutif, on peut demander des développements“

GROUPE SCLAVO

Le Groupe Sclavo Environnement est spécialisé dans la gestion globale des déchets du BTP, des industries et des collectivités, ainsi que le négoce des fers et métaux. Cette entreprise familiale, fondée en 1918, regroupe aujourd’hui les sociétés SOFOVAR et SINC / SLM. Le groupe compte 7 sites et une cinquantaine de collaborateurs sur tout le territoire azuréen, entre Toulon et la frontière italienne.

UN LOGICIEL METIER

Le Groupe Sclavo a découvert les solutions de KERLOG en 2007. Avant, « on avait fait concevoir un logiciel, mais il n’était pas adapté à nous. C’était un logiciel de gestion standard », explique Mme Sclavo.

C’est pourquoi le Groupe a tout de suite été séduit par les capacités d’EcoREC, lors d’une démonstration réalisée par Mr Jean-Jacques le Gall, dirigeant de KERLOG, « Le logiciel correspondait vraiment à notre activité, il était conçu pour », déclare la Directrice administratif du Groupe azuréen. « Et puis le fait que Mr Le Gall soit de la famille des recycleurs, c’était très important parce que du coup, il comprenait bien les demandes. Lui-même les connaissait », poursuit-elle.

L’objectif du Groupe, en installant EcoREC : « Gagner du temps », précise Jocelyne Sclavo. « Rien que pour le livre de police informatisé, c’était une révolution pour les personnes qui le faisait manuellement.”

UN LOGICIEL AU SERVICE DES CLIENTS

“ On se sert de tout : EcoBennes, EcoContrat, EcoGRC,
EcoDD, EcoDEC, EcoPOL, EcoFACT, EcoDéchets, EcoGAR.“

« J’ai demandé beaucoup d’évolutions au fil du temps », explique Mme Sclavo. « Par exemple, on a demandé de pouvoir payer les clients entreprises par lettre chèque. Sur les sites, je demandais à mes collaborateurs de me relayer leurs besoins. Si la fonctionnalité n’existait pas, je demandais à KERLOG de la développer. Plusieurs développements ont abouti de cette manière », ajoute Jocelyne Sclavo. « Et quand les développements sont demandés par d’autres, nous aussi on peut en bénéficier. Moi, je suis pour EcoREC. », conclue-t-elle.

D’ailleurs Mme Sclavo participe régulièrement au Club Utilisateurs de KERLOG la réunion semestrielle qui permet de découvrir les nouveautés d’EcoREC, et qui donne la parole à ses clients pour perfectionner le logiciel. La Directrice administratif du groupe azuréen a été à l’origine de certaines évolutions, comme l’outil de reporting Libra Data. Elle reconnaît avoir de bonnes relations avec l’équipe de KERLOG, qui « possède les compétences et apportent les conseils nécessaires. »

UNE GAMME DE MODULES TRÈS COMPLÈTE

« On se sert de tout : EcoBennes, EcoContrat, EcoGRC, EcoDD, EcoDEC, EcoPOL, EcoFACT, EcoDéchets, EcoGAR. On se sert aussi d’EcoRH pour que les gens puissent accéder au planning du personnel. Ils peuvent savoir par exemple qui est en vacances, qui ne l’est pas », explique Jocelyne Sclavo.

SUITE ECOREC, UNE SOLUTION D'AVENIR

Le Groupe connaît une belle croissance : de 12 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2007, il frôle aujourd’hui les 25 millions d’euros. Une progression que KERLOG a su accompagner avec EcoREC, logiciel évolutif.


Et ce n’est pas fini. Dans les mois ou années à venir, Mme Sclavo envisage d’intégrer de nouveaux outils informatiques : « Je sais qu’il y a beaucoup d’applications qui existent et que nous n’avons pas encore, notamment la pesée automatique, les badgeuses
« Ce qui m’intéresse aussi, ce sont les applications smartphones, faire signer les gens sur les téléphones… »,
ajoute-t-elle.

Et de conclure : « Tout ce qui peut accélérer l’enregistrement des clients, ou faire que sur les sites on attende moins, que les collaborateurs soient davantage dans les bureaux, qu’ils aient moins de choses à faire à chaque fois que quelqu’un vient chez nous… Tous ces outils qui accélèrent et simplifient notre travail retiennent mon attention ».

Fermer le menu